search
top

Définition de cerveau

Du latin cerebrum (qui veut dire « petite cervelle »), le cerveau est l’un des centres nerveux qui constituent l’encéphale. Il se trouve dans la partie supérieure et antérieure de la cavité crânienne et existe chez tous les êtres vertébrés.

Chez les êtres humains, le cerveau pèse entre 1,3 et 1,6 kilo. Le cortex cérébral (c’est-à-dire, la surface du cerveau) stocke environ 22.000 millions de neurones, d’après d’importantes études médicales.

Le métabolisme cellulaire génère l’énergie biochimique dont se sert le cerveau pour déclencher les réactions neuronales. L’énergie est reçue par les dendrites et est émise dans les axones sous forme de molécules de substances chimiques portant le nom de neurotransmetteurs.

Le cerveau est l’organe chargé de contrôler et de coordonner tous les mouvements du corps et de traiter l’information sensorielle. D’autre part, il lui appartient de régler les fonctions homéostatiques, telles que la pression sanguine, la température corporelle et les battements du cœur.

Sans aucun doute, le cerveau est le responsable de l’apprentissage, de la cognition, de la mémoire et des émotions. Son fonctionnement se réalise au moyen de l’interaction entre ses différentes zones.

Le cerveau est divisé par une fissure longitudinale qui permet de distinguer entre deux hémisphères cérébraux: le droit et le gauche. À leur tour, chaque hémisphère présente d’autres fissures, bien que moins profondes, lesquelles divisent le cortex cérébral en plusieurs lobules.

Même si les deux hémisphères sont opposés, ils ne sont pas symétriques morphologiquement. Par ailleurs, il y a lieu de mentionner que seul le cerveau humain semble présenter de différentes compétences entre les deux hémisphères.



top