search
top

Définition de capital social

Le concept de capital social peut être analysé sous deux perspectives différentes : la comptabilité et la sociologie. Concernant le terme comptable, le capital social correspond à la valeur des biens ou l’argent que les associés (ou les bailleurs de fonds) apportent à une entreprise (ou société) sans avoir droit à être remboursés.

Ainsi, le capital social (en comptabilité) confère aux bailleurs de fonds des droits pouvant varier suivant leur participation et est une garantie pour les tiers. Il s’agit d’un chiffre stable, même si les résultats négatifs peuvent entrainer la faillite. Dans ce cas, l’entreprise dispose de suffisamment de moyens pour répondre à ses obligations envers les tiers.

Par ailleurs, le capital social est un passif (dette) de la société envers les associés. Pour inverser cette situation, tout un ensemble de procédures juridiques doit être mis en place. Il y a lieu de faire la différence entre les notions de capital social, patrimoine social (la totalité des actifs et des passifs de la société) et patrimoine net (la différence effective entre les actifs et les passifs).

Pour la sociologie, le capital social est ce qui rend possible la coopération entre deux parties. La notion n’est pas nécessairement positive, étant donné que les contacts entre les personnes peuvent donner lieu à des situations négatives (comme les sociétés mafieuses, par exemple).

Autrement dit, le capital social implique la sociabilité d’un groupe humain, y compris les aspects permettant la collaboration et son usage. Les sociologues soulignent que le capital social est composé des réseaux sociaux, de la confiance mutuelle et des normes effectives, trois concepts qui ne sont pas évidents à définir et qui peuvent varier en fonction de l’analyste.



top