search
top

Définition de boulimie

La boulimie est un mot d’origine latine (būlīmia) qui, à son tour, est emprunté à la langue grecque. Le terme désigne toute personne ressentant une envie démesurée de manger et qui n’arrive pas à satisfaire son appétit. Le concept est employé dans la médicine et dans la psychologie, étant donné que la boulimie nerveuse est un trouble mental lié à la nourriture.

La personne qui souffre de boulimie expérimente des épisodes où elle s’empiffre de façon compulsive (elle mange de grandes quantités en très peu de temps), suivies d’un grand sentiment de culpabilité et la sensation de manque de contrôle. Ces épisodes sont souvent alternés par des périodes de jeûne ou par de très faibles ingestions d’aliments.

Bien que le type de nourriture consommée lors des compulsions soit varié, les boulimiques ont tendance à choisir les sucreries et les aliments à haute teneur en calories. Les individus qui ont ce genre de trouble ont honte de leur comportement et essayent de cacher les symptômes.

Les personnes qui souffrent de boulimie développent aussi des comportements compensatoires inappropriés afin d’éviter de prendre du poids (de grossir), tels que la provocation du vomissement. Il s’agit d’une méthode de purge à laquelle font appel environ 90% des personnes qui sont traitées dans des centres cliniques. Après avoir vomi, le boulimique cesse de sentir un malaise physique et perd la peur de grossir, mais seulement jusqu’à ce que le cycle recommence.

Parmi les effets directs et indirects de la boulimie, nous retiendrons l’aspiration (le passage du contenu gastrique vers l’arbre bronchique), la rupture œsophagique ou gastrique, l’arythmie cardiaque, la déshydratation, les altérations menstruelles (les règles) et aménorrhée, d’avantage de caries dentaires et la chute de cheveux.



top