search
top

Définition de blanchiment d’argent

Le blanchiment est l’action et l’effet de blanchir, un verbe qui est lié à l’action de nettoyer quelque chose. Le processus consiste à purifier ou à éliminer les taches de quelque chose, mais peut aussi se dire ou se faire d’une manière symbolique (lorsqu’on essaye d’effacer ou de nettoyer le discrédit ou le blâme).

L’argent, d’autre part, est un moyen d’échange qu’une société accepte pour payer des biens, des marchandises, des services et des obligations. Ce sont des pièces et des billets qui servent non seulement comme un moyen d’échange, mais aussi comme une unité comptable.

Le concept de blanchiment d’argent se réfère à l’activité exercée pour dissimuler l’origine des fonds ayant été obtenus moyennant des activités illégales. Le but du blanchiment est que l’argent apparaisse comme le résultat d’une activité économique ou financière légale.

Celui qui blanchit de l’argent cherche donc à légitimer les fonds provenant du trafic de drogue, de la corruption, de la fraude fiscale, de la contrebande, de la vente d’armes ou d’enlèvements, entre d’autres activités, de sorte que l’argent puisse entrer et être distribué dans le système financier.

Lorsque l’argent est le fruit d’une activité illégale, il n’est pas déclaré au Trésor ni à aucun autre organisme du gouvernement car cette déclaration obligerait à avouer son origine illicite. Le délinquant, qui n’a donc aucune justification pour expliquer de tels revenus ou son niveau de vie, procède au lavage pour que les actifs rentrent dans le système légal.

Il existe de nombreuses techniques utilisées pour le blanchiment d’argent, comme la création de sociétés écrans (fictives) ou l’achat de biens en argent liquide.



top