search
top

Définition de analphabétisme

L’analphabétisme est la qualité d’analphabète, un mot d’origine latine (analphabētus) qui désigne toute personne que ne sait ni lire ni écrire. Cependant, le terme renferme une acception étendue et est utilisé pour faire allusion aux individus qui sont ignorants ou qui manquent d’instruction élémentaire dans une quelconque matière.

L’analphabétisme surgit face au manque d’apprentissage. Ceci dit, dans les pays ayant des programmes de scolarisation obligatoire, l’analphabétisme est minoritaire, au-delà du fait que la compréhension de lecture des gens puisse être faible.

Dans de tels cas, on parle d’analphabétisme fonctionnel, soit l’incapacité de comprendre les idées explicites et implicites d’un texte et d’émettre un jugement critique sur celles-ci. Cela veut dire que l’analphabète fonctionnel sait prononcer et déchiffrer les mots écrits mais n’arrive pas à les appliquer en pratique ni à les comprendre.

Par ailleurs, ces dernières années, le concept d’analphabétisme numérique a été développé. Il concerne les personnes qui ne possèdent pas les connaissances nécessaires pour interagir avec les nouvelles technologies (comme Internet).

Il y a lieu de mentionner qu’il existe des pays qui ont réglementé des lois avec des dispositions spéciales pour les analphabètes. En France, par exemple, le droit prévoit le testament authentique. Il permet aux analphabètes, en tant que testateurs, de dicter leurs volontés au notaire et de signer ensuite l’acte après lecture. Cet acte doit être passé devant deux notaires ou devant un notaire et deux témoins.

De nos jours, il existe plusieurs programmes pour l’éradication de l’analphabétisme, y compris au moyen de la télévision pour arriver aux populations qui habitent dans des endroits plus isolés.



top