search
top

Définition de vivipare

Du latin vivipărus, vivipare est un adjectif qui permet de faire allusion à la femelle qui accouche ses petits à un état déjà assez développé. Autrement dit, un animal vivipare est celui dont l’embryon se développe dans le ventre de la mère, dans une structure spéciale lui permettant de recevoir l’aliment et l’oxygène nécessaires pour se développer jusqu’au moment de la naissance.

Le viviparisme peut prendre plusieurs formes. Certains animaux vivipares n’ont pas de placenta, tels que les marsupiaux. Dans ce cas, le fœtus est mis bas à un état prématuré, raison pour laquelle il doit continuer son développement dans une enveloppe extérieure. Le viviparisme placentaire, à son tour, est le plus fréquent au sein des mammifères.

Les plantes peuvent, elles aussi, être vivipares. C’est le cas des plantes dont les graines germent avant de se séparer de la plante mère.

On distingue les animaux vivipares, les ovipares et les ovovivipares. Les ovipares se reproduisent en pondant des œufs dans un milieu externe. Le fœtus complète son développement dans ce même œuf jusqu’à son éclosion.

Concernant les ovovivipares, ce sont des animaux qui abritent les œufs en son intérieur jusqu’à l’éclosion, qui peut avoir lieu de façon immédiate une fois l’œuf pondu ou à un autre moment.

Certaines caractéristiques sont communes aux trois formes de reproduction. Par exemple, pour l’oviparisme et l’ovoviviparisme, la nutrition de l’embryon dépend des réserves de l’œuf. Par ailleurs, les vivipares et les ovovivipares ont en commun le fait du développement de l’embryon à l’intérieur du corps de la mère.



top