search
top

Définition de violence scolaire

La violence contemple les actes exercés dans le but d’imposer ou d’obtenir quelque chose par la force. Il s’agit d’actions délibérées pouvant heurter physiquement ou psychologiquement l’autre/autrui. Autrement dit, la violence est également ce qui est hors de son propre contrôle voire de son état naturel.

Il existe de nombreux types de violence, comme la violence familiale (ou conjugale) et la violence fondée sur le genre. En ce qui concerne la violence scolaire, il s’agit de l’action ou l’omission malfaisante qui est exercée parmi les membres d’une communauté éducative (que ce soit entre les élèves, les parents, les professeures/enseignants ou le personnel) et qui peut avoir lieu aussi bien dans les installations scolaires que dans d’autres espaces directement liés à l’école.

Les experts en la matière font allusion à plusieurs causes pouvant entrainer à la violence scolaire. Parmi elles, ils soulignent l’exclusion sociale, l’exposition à la violence transmise par les moyens de communication et l’absence de limites au sein du comportement social.

La violence scolaire est généralement associée au harcèlement scolaire ou bullying, qui est la maltraitance physique ou verbale qui a lieu entre les étudiants de façon insistante et au fil du temps. En général, le bullying survient au moyen de moqueries et de méchantes plaisanteries où les garçons ou les filles qui arrivent à leur adolescence sont les victimes.

Il est possible de qualifier les écoles suivant le risque de violence scolaire. À ce titre, nous mentionnerons les écoles à faible vulnérabilité (dans lesquelles l’intégration est bonne ainsi que la communication à tous les niveaux) et les écoles ou l’insécurité est totale (cela se doit souvent à l’anomie, c’est-à-dire, lorsque les règles sociales sont contradictoires voire absentes; les intégrants sont armés et il existe l’impunité).



top