search
top

Définition de vallée

Du latin vallis, une vallée est une sorte de plaine située entre deux montagnes ou deux collines. Il s’agit en fait d’une dépression de la surface terrestre entre deux versants, avec une forme inclinée et élargie. Concernant le versant d’une vallée, les eaux d’un fleuve peuvent y circuler (dans le cas des vallées fluviales) ou s’y loger le gel d’un glacier (vallées glaciaires).

Une vallée peut se former pour de nombreux motifs, tels que l’érosion produite par un cours d’eau ou les mouvements tectoniques. La vallée peut prendre de différentes formes suivant son origine et l’ancienneté.

Les vallées les plus jeunes ont la forme d’un V, étant donné que les versants sont peu modelés par l’érosion. Lorsque l’érosion avance, on parle de vallées alluviales, lesquelles ont un fond ample et plat. Les vallées en U, généralement d’origine glaciaire, présentent un fonds concave et des parois abruptes.

En outre, il y a lieu de distinguer les vallées longitudinales (elles s’orientent de manière parallèle aux plis de la cordillère/chaîne de montagnes) et les vallées transversales (elles sont perpendiculaires à la cordillère).

Il existe de nombreuses vallées importantes pour la scène mondiale. La vallée du grand rift, par exemple, a une extension de 4.830 kilomètres et abrite la plus haute montagne du continent africain, à savoir, la montagne Kilimandjaro, qui s’élève à 5.895 mètres au-dessus du niveau de la mer.

La Vallée du Nil, par contre, bien qu’elle soit beaucoup plus petite (avec environ 19 kilomètres de largeur), elle a une grande importance historique du fait d’avoir rendu possible le développement des civilisations en Égypte.



top