search
top

Définition de utilitarisme

L’utilitarisme est une doctrine philosophique selon laquelle l’utilité est un principe de la morale. Il s’agit d’un système étique téléologique qui détermine la conception morale visant le résultat final.

Les résultats sont donc la base de l’utilitarisme. Jeremy Bentham (1748-1832) fut l’un des pionniers dans le développement de cette philosophie, lui qui a proposé son système étique autour de la notion de plaisir et loin de la douleur physique. L’utilitarisme de Bentham a un lien avec l’hédonisme dans la mesure où il considère que les actions morales sont celles qui augmentent au maximum le plaisir et qui réduisent au minimum la douleur.

John Stuart Mill (1806-1873) est parvenu à développer cette philosophie bien qu’en s’éloignant de l’hédonisme. Pour Mill, le plaisir ou le bonheur général doit être calculé à partir du bien majeur pour le plus grand nombre de personnes quoiqu’il admette que certains plaisirs ont une « qualité supérieure » à d’autres.

Il faut tenir compte que l’utilitarisme a changé la manière de penser. Tandis que la morale religieuse se basait sur des règles et des révélations divines, l’utilitarisme antéposait les résultats. Ainsi, la raison a remplacé la foi dans la détermination de la morale.

L’utilitarisme s’est toujours distingué pour sa simplicité relative. Pour savoir si une action est morale, il suffit d’estimer ses conséquences positives ainsi que les négatives. Lorsque le bien supère le mal, on peut considérer qu’il s’agit d’une action morale.

Outre le système philosophique, la notion d’utilitarisme a un sens critique pour désigner l’attitude qui valorise l’utilité de façon exagérée et qui antépose sa consécution à toute autre chose.



top