search
top

Définition de travaux publics

La notion de travail est liée à la chose qui est produite par l’homme. Ce terme, qui admet de multiples acceptions, peut se référer à un objet matériel ou à un produit intellectuel.

Public, du latin publicus, est quelque chose de manifeste et de notoire, qui est visible à tous ou dont tous ont connaissance. Le concept se réfère aussi à ce qui appartient à la société dans son ensemble et qui, par conséquent, est commun au peuple (à la communauté). En ce sens, ce qui est public est opposé à ce qui est privé (ou particulier), car il n’a pas de propriétaire.

Les travaux publics sont ceux qui sont réalisés par l’État et ayant une finalité sociale. Ces travaux sont financés par des fonds publics (provenant des taxes et des impôts) et sont sans but lucratif (c’est à dire, le but n’est pas de générer des gains financiers, mais de fournir un service utile à la communauté).

Les travaux publics sont constitués d’une grande variété de travaux de construction. Le développement des infrastructures de transport (routes, ports, chemins de fer, aéroports, etc.), hydrauliques (barrages, stations d’épuration) ou urbaines (éclairage des rues, parcs) et la création de bâtiments d’intérêt social (hôpitaux, écoles) font partie des travaux publics.

La mise en œuvre des travaux publics peut être réalisée de différentes manières. Parfois, l’état embauche des travailleurs directement et paie leurs salaires. Dans d’autres cas, un appel d’offres est lancé pour que les entreprises privées puissent soumettre leurs propositions et que l’état choisisse la proposition qui lui convient le plus. Ainsi, les fonds publics sont destinés à l’entreprise qui remporte l’appel d’offre, laquelle devient responsable de la construction.



top