search
top

Définition de travail

Le concept du travail peut être abordé sous plusieurs perspectives. Sa définition basique indique qu’il s’agit de la mesure de l’effort fait par les êtres humains. Du point de vue néoclassique de l’économie, par exemple, le travail est l’un des trois facteurs de la production, ainsi que la terre et le capital.

Tout au long de l’histoire, le moyen prédominant du travail fut l’esclavage (travail forcé, où l’ homme domine un autre, tout en l’empêchant de prendre des décisions en liberté). À partir du milieu du XIXe siècle, l’esclavage a commencé à diminuer et s’est vu déclarer illégal. Des lors, le travail salarié est devenue le moyen dominant du travail.

Cette conception du travail indique qu’un individu réalise une certaine activité productive pour laquelle il reçoit un salaire, qui correspondant donc au prix du travail au sein du marché. La relation de travail entre l’employeur et l’employé est soumise à plusieurs lois et conventions. Cependant, il existe aussi ce que l’on appelle le travail au noir (toutes ces contractualisations ayant lieu dans l’illégalité et qui permettent d’explorer le travailleur).

D’autres moyens de travail possibles sont le travail autonome productif (par le biais duquel sont exercés les professions libérales et le commerce, par exemple), le travail informel de survie et la servitude, parmi d’autres.

Bien qu’il existe le travail ad honorem dans lequel il n’y a lieu à aucune rétribution économique (généralement réalisé à des fins sociales ou éducatives), le travail est vu comme une activité qui se réalise en échange d’une contreprestation économique. À ce titre, il existe une phrase qui affirme que « le travail, c’est ce que tu ne ferais pas si tu n’étais pas payé(e) pour le faire ».



top