search
top

Définition de toundra

La toundra est un type de biome propre do climat sous-glaciaire, caractérisé par le sol glacé et l’absence d’arbres. Ce sont des terrains plats dont le sol est couvert de mousses et de lichens.

La plupart de la toundra s’étend par la Sibérie, l’Alaska, le nord du Canada, le sud du Groenland et la côte arctique de l’Europe. Dans l’hémisphère sud, on y trouve des portions de toundra dans l’extrême sud de l’Argentine et du Chili, les îles subantarctiques et les régions du nord de l’Antarctique qui sont proches du niveau de la mer.

D’après les statistiques, la toundra occupe environ un cinquième de la surface terrestre de notre planète. Il est possible de distinguer deux types de toundra, à savoir : la toundra alpine (qui apparaît à des hautes altitudes) et la toundra arctique (elle apparait dans des zones plus basses et présente une plus grande végétation).

La géologie donne le nom de pergélisol à la couche de glace permanente qui existe dans les niveaux superficiels du sol des régions à très basses températures. Dans la toundra, les grandes surfaces congelées en hiver deviennent des marais ou des tourbières dès que la température augmente, étant donné que le pergélisol ne permet pas que l’eau du dégel se filtre.

Les phoques, les loups marins, l’ours blanc et le loup sont quelques-uns des animaux qui vivent dans la toundra. D’autres espèces, comme le renne, migrent vers d’autres régions aux époques plus froides de l’année. En ce qui concerne la flore, elle ne dépasse généralement pas 10 centimètres de hauteur à cause de l’action du vent.



top