search
top

Définition de texture

Du latin textūra, la texture est la disposition et l’ordre des fils sur une toile. Dans le secteur textile, le terme est également employé pour désigner l’opération de tisser et la surface d’un vêtement.

Au niveau général, la texture concerne la surface externe d’un corps. Il s’agit d’une propriété qui est captée par le sens du toucher. La douceur, l’aspérité et la rugosité sont des sensations que la texture transmet. Exemples : « J’aime la texture de cette chemise : elle est très douce », « La texture irrégulière de mon plan de travail a engagé mon dessin », « Ces crèmes aident à adoucir la texture de ma peau », « Les aveugles arrivent à lire grâce à la texture des feuilles écrites en Braille ».

Dans le cadre de la peinture, la texture concerne l’assemblement des formes et des couleurs qui permettent de percevoir des irrégularités sur une surface continue ou plane. Ceci dit, la texture donne une touche de réalisme aux tableaux.

Pour la musique, la texture est la forme selon laquelle les voix s’associent (que ce soient des lignes mélodiques vocales ou instrumentales) qui interviennent dans une pièce musicale. La monodie (lorsqu’il n’y a qu’une seule ligne mélodique), l’homophonie (les voix mélodiques se meuvent avec les mêmes valeurs rythmiques mais en plusieurs notes) et l’hétérophonie (variations ornementales d’une même ligne mélodique) sont quelques-unes des textures musicales.

En informatique, enfin, une texture est une image matricielle qui sert à couvrir la surface d’un objet virtuel avec un programme de graphiques spécial.



top