search
top

Définition de terreur

Synonyme d’horreur, la terreur est une sensation de peur très intense. La peur est définie comme une perturbation d’angoisse de l’esprit par un risque réel ou imaginaire ; la peur s’appropriant du contrôle cérébral et l’individu n’arrivant plus à penser de manière rationnelle, c’est que la terreur s’est installée.

La terreur peut causer des sueurs froides, la paralysie du corps et, dans les cas les plus extrêmes, la mort par arrêt cardiaque. La solution pour contrôler la peur et la terreur est l’autocontrôle. Les psychologues recommandent d’essayer de respirer lentement et calmement et de vider l’esprit, c’est-à-dire, de ne penser à rien.

Par ailleurs, la terreur est un genre littéraire et cinématographique englobant les ouvrages qui cherchent à effrayer le récepteur. Il y a lieu, par exemple, de mentionner les contes de terreur écrits par des auteurs comme Edgar Allan Poe ou Stephen King, ou les films de terreur tels que Friday the 13th. (Vendredi 13, titre français).

On entend par La Terreur la période de la Révolution Française, comprise entre 1793 et 1794, lorsque les révolutionnaires ont exercé une forte répression contre les opposants. Maximilien Robespierre, l’un des leaders révolutionnaires, assurait que ladite Terreur n’était que la justice rapide, sévère et inflexible. Robespierre lui-même a été exécuté sans pitié, à savoir, dans la guillotine.

Cette conception politique de la terreur a entraîné le terrorisme d’État, qui a lieu lorsque ceux qui occupent le pouvoir étatique font appel à des méthodes répressives et inconstitutionnelles pour imposer une dictature et avoir le contrôle absolu sur la société.



top