search
top

Définition de temps

Du latin tempus, le mot temps est la grandeur physique qui permet de mesurer la durée ou la séparation des choses modifiables/changeantes (C’est-à-dire, la période qui découle entre l’état du système lorsque celui-ci présentait un état donné et le moment où ledit état subi une variation perceptible à l’observateur).

Cette grandeur, dont l’unité basique est la seconde, permet d’ordonner les évènements/phénomènes en séquences, afin d’établir un passé, un présent et un futur. Le temps donne lieu au principe de causalité (cause versus effet), qui est l’un des axiomes de la méthode scientifique.

La chronologie permet de dater les moments (les temps dits « forts ») auxquels ont lieu certains évènements. Il s’agit d’une ligne de temps où l’on peut représenter graphiquement les moments historiques en points et les processus en segments.

Dans le cadre de la grammaire, le temps désigne le moment interne de la conjugaison verbale, c’est-à-dire, celui auquel se rapporte l’action dont on parle. Il est possible de faire la différence entre le temps absolu (qui est mesuré depuis le locuteur et par rapport au moment de l’énonciation) et le temps relatif (qui se mesure par rapport au temps absolu mentionné ci-dessus).

D’autre part, le temps atmosphérique comprend tous les phénomènes ayant lieu dans l’atmosphère de la Terre ou d’une autre planète. À l’ensemble des conditions moyennes de l’atmosphère d’une région géographique pendant un temps donné (à savoir, une longue période de temps) on donne le nom de climat qui, à son tour, est étudié par la climatologie.

Sur la Terre, les phénomènes météorologiques réguliers incluent le vent, les averses (la pluie), les orages, la neige et la grêle, par exemple. Le temps est changeant en raison des différences de l’énergie qu’il reçoit du soleil. Ce sont les stations météorologiques qui sont chargées de mesurer les variables locales du temps, telles que la température, l’humidité et la pression atmosphérique.



top