search
top

Définition de système immunitaire

Système, du latin systema, est un module ordonné d’éléments interdépendants qui interagissent entre eux. Il peut s’agir d’objets réels ou de concepts abstraits qui sont dotés d’organisation.

Immunitaire, d’autre part, se réfère à ce qui n’est pas attaqué/attaquable par certaines maladies. En médecine et en biologie, l’immunité est associée à l’état de résistance à l’action pathogène de micro-organismes ou de substances étrangères.

Le système immunitaire, également connu sous le nom système immunologique, est constitué de l’ensemble des structures et des processus biologiques qui protègent l’organisme en identifiant et en détruisant les cellules pathogènes, les virus, les parasites, etc.

Pour que le système immunitaire fonctionne bien, il faut qu’il puisse distinguer les substances étrangères des cellules et les tissus sains de l’organisme. À cet effet, il se fait valoir de l’action des anticorps, des lymphocytes, des leucocytes et d’autres composants, bien que l’évolution des agents pathogènes rende la détection d’anomalies compliquée.

Le système immunitaire doit donc faire appel à divers mécanismes qui lui permettent de reconnaître et de neutraliser les agents infectieux. Les humains, à l’instar des autres vertébrés, possèdent des mécanismes de défense très sophistiqués qui interagissent dans un réseau dynamique.

On entend par immunité adaptative ou immunité acquise la capacité de s’adapter, au fil du temps, à la reconnaissance des agents infectieux spécifiques de manière plus efficace. La mémoire immunologique se créé à partir de la réponse primaire à un agent infectieux spécifique et permet de développer une meilleure réponse face à d’éventuels rencontres à venir.



top