search
top

Définition de sympathie

Dans certains cas, l’origine étymologique d’un mot apporte déjà une définition précise. C’est le cas du terme sympathie, qui provient du latin simpathĭa. Ce vocable, à son tour, dérive d’un concept grec qui veut dire « communion de sentiments ».

La sympathie, ceci dit, est tout penchant affectif qui existe entre deux ou plusieurs personnes. Par exemple : « Il y a une grande sympathie entre elle et moi », « Marc et Abel ne ressentent aucune sympathie l’un pour l’autre ».

En général, la sympathie est mutuelle et nait en toute spontanéité. Toutefois, il est possible que naisse un sentiment de sympathie (qui n’existait pas au début) du fait de mieux connaître l’autre personne au cours du temps.

Outre l’application du terme en qui concerne les relations interpersonnelles, il peut également être employé pour désigner le penchant analogue envers les animaux ou les objets. Pour la physique, la sympathie est la relation entre deux corps ou systèmes par le biais de laquelle l’action de l’un induit le même comportement sur l’autre.

D’autre part, la sympathie fait partie de la personnalité d’une personne. Elle est propre de sa façon d’être et de son caractère, et la rend agréable envers les autres : « Antoine m’a conquis avec sa sympathie », « Grace à sa sympathie, le candidat a réussi à séduire les voisins et a décroché une bonne position lors des élections ».

La notion de sympathie est associée à l’empathie : dans le premier cas, il s’agit de la capacité de saisir une situation de façon semblable à l’autre personne alors que l’empathie a à voir avec la capacité de ressentir la même chose que l’autre personne.



top