search
top

Définition de surentraînement

Le surentrainement (ou plutôt le syndrome du surentrainement) concerne la dysmorphie musculaire, qui est un trouble qui se caractérise par la préoccupation obsessive du physique et la distorsion du schéma corporel.

Ce désordre émotionnel ou nerveux, qui n’est pas reconnu comme une maladie par les médecins, est plus fréquent chez l’homme que chez la femme. Également connu sous le nom de complexe d’Adonis, le surentrainement fait que ceux qui en souffrent perçoivent leurs caractéristiques physiques de manière dénaturée.

Ces personnes estiment qu’elles manquent de musculature et de tonicité ; ceci dit, elles sont obsédées par la pratique d’exercices physiques leur permettant d’améliorer leur aspect corporel. Ces exercices sont réalisés de façon compulsive jusqu’à ce que le corps perde ses proportions normales.

Dans de nombreux cas, les exercices physiques se complémentent avec la consommation de stéroïdes ou d’anaboliques qui aident à augmenter la musculature. Ceci dit, le surentrainement devient encore plus dangereux, étant donné que l’abus de ce type de substances augmente le risque de souffrir du cancer de la prostate, de dysfonction érectile et d’autres maladies.

L’activité physique compulsive et la consommation d’anaboliques sont également associées à des régimes peu équilibrés, avec une consommation d’aliments qui ont une grande quantité de protéines et d’hydrates de carbone, ce qui peut produire des altérations métaboliques.

On estime que quatre sur chaque 10.000 personnes souffrent de surentrainement, où les individus qui ont une faible estime de soi et qui ont tendance aux conduites de dépendance sont plus enclins. Le traitement du surentrainement est surtout psychologique pour que la personne supère sa peur de l’échec et améliore son estime de soi.



top