search
top

Définition de superbe

Du latin superbĭa, superbe, en tant que nom (à ne pas confondre avec l’adjectif) est un terme plutôt employé au sens littéraire. Il s’agit du désir démesuré d’être préféré aux autres. Le concept peut être associé à l’arrogance, la vanité, la présomption et la fierté. Exemples : « L’acteur a montré à nouveau sa superbe en refusant de saluer les fans qui l’attendaient à la sortie du concert », « Il n’a pas un soupçon de superbe. Et, pourtant, il est l’un des artistes les plus acclamés du monde », « S’il n’a pas réussi à décrocher ce poste, c’est à cause de sa superbe. »

La superbe implique la satisfaction excessive à se contempler à soi-même tout en méprisant les autres. Celui qui fait étalage de superbe prétend être meilleur et plus important que les autres, de qui il se moque systématiquement. Il adopte donc un comportement arrogant et affiche une assurance orgueilleuse hautaine envers les autres personnes.

L’humilité, la simplicité et la modestie sont des notions opposées à la superbe. Si un joueur est réputé comme le meilleur du monde, il peut se comporter de manière humble (et déclarer publiquement que ces résultats sont supportés par le public ou la presse et qu’il ne travaille avec le seul but de s’améliorer jour après jour) ou avec superbe (en disant qu’en effet il est le meilleur et que ses exploits et ces titres en sont la preuve).

Il est possible d’associer la superbe à la fierté, même si celle-ci puisse être positive et être considéré comme une vertu. Une personne peut se sentir fière d’elle-même en reconnaissant ses réussites ou ses améliorations sans que cela ne la fasse sentir supérieure aux autres. Par contre, lorsque cette reconnaissance de soi devient de la superbe, son objectif consiste alors à nourrir son égo et sa vanité.



top