search
top

Définition de sujet

Le terme sujet, qui provient du latin subjectum, admet de nombreuses acceptions

S’il est synonyme de vassal, sujet se dit de celui qui est soumis à l’autorité d’un supérieur hiérarchique et qui est obligé de lui obéir. Toutefois, ce terme était plus courant autrefois, à l’époque où il y avait une autre conception de l’État. Le souverain était le monarque absolu et le propriétaire de tous les droits sur son territoire, tandis que les sujets étaient des « objets » (et non pas des « sujets ») des droits du monarque.

Exemples : « L’erreur du leader fut de montrer sa faiblesse devant ses sujets », « Le roi a toujours abordé les sujets de manière sympathique, dans le but de garantir leur confiance et d’éviter les émeutes », « Lord Scheniltz refuse de continuer à être le sujet de Son Altesse ».

Il peut aussi s’agir de tout être vivant soumis à l’observation, ou encore ce qui fait la matière ou l’objet d’une œuvre ou d’une discussion.

Pour la linguistique, le sujet est la fonction exercée dans la phrase par un terme appartenant à la catégorie du nom (ou identique), conférant ainsi au verbe les catégories de personne et de nombre. C’est le sujet qui pratique l’action.

Un sujet est aussi un motif décoratif avec des figures : « J’aime particulièrement les tapisseries aux sujets mythologiques ».

Enfin, « Le Sujet de l’Empereur » est le nom du roman écrit par l’Allemand Heinrich Mann peu avant la Première Guerre mondiale, et qui a été adapté au cinéma par son compatriote Wolfgang Staudte.



top