search
top

Définition de suicide

Le suicide suppose enlever volontairement sa propre vie. Il s’agit d’un terme qui provient de deux vocables latins: sui (« de soi-même ») et caedĕre (« tue »), c’est-à-dire, se tuer à soi-même. De nombreuses statistiques placent le suicide comme étant la quatrième cause de mort la plus fréquente dans le monde entiers, avec plus de 9.000 tentatives par jour.

Parmi les conduites pouvant signaler ou être un indice de suicide imminent, il y a lieu de mentionner le souhait de mourir (avec des phrases du genre « ma vie n’a plus aucun sens » ou « je ne vois pas pourquoi je dois rester en vie »), l’incapacité de décharger ses angoisses et ses peines, la tension de la vie sociale, le comportement impulsif et l’introversion accentuée.

Le surdosage de médicaments ou de drogues, se couper les veines, l’ingestion de poison, se lancer du haut d’un grand immeuble, se jeter devant un train en circulation ou encore s’étrangler par pendaison sont quelques exemples parmi les formes de suicide les plus courantes.

Le suicide est analysé différemment selon chaque culture. Pour certaines religions, le suicide est considéré un pêché, tandis que pour d’autres, chacun est libre d’enlever sa propre vie si c’est pour une raison divine. D’ailleurs, il y a des sociétés qui considèrent que le suicide peut être une façon honorable d’éviter des situations humiliantes.

Par ailleurs, certains pays entendent aussi par suicides les morts éventuellement accidentelles, comme celles qui ont lieu, par exemple, lorsqu’un conducteur ayant bu trop d’alcool circule à 200 kilomètres/heure et fini par mourir en raison d’une collision fatale contre un mur.

Parmi les célébrités et les personnages historiques les plus fameux qui se sont suicidés, nous retiendrons Adolf Hitler, Ernest Hemingway, Kurt Cobain, Néron, Salvador Allende, Seneca, Socrate e Violeta Parra.



top