search
top

Définition de stress

Le concept de stress provient du terme anglais stress, précisément. Il s’agit de la tension provoquée par des situations accablantes, qui génèrent des réactions psychosomatiques ou des troubles psychologiques.

Le stress est une tension physique ou psychologique hors du commun, qui provoque un état anxieux sur l’organisme. C’est le physiologiste et médecin viennois Hans Selye (1907-1982) qui est à l’origine de ce nom, ex-directeur de l’Institut de Médicine et Chirurgie Expérimentale de l’Université de Montréal. Sa recherche « Stress: une étude sur l’angoisse », ayant lancé les bases pour le développement du concept, a été publiée en 1950.

Parmi les facteurs déclencheurs du stress, dits aussi stresseurs, il y a lieu de mentionner toute stimulation, aussi bien externe qu’interne, qui, directement ou indirectement, favorise la déstabilisation sur l’équilibre dynamique de l’organisme (homéostasie).

Parmi les stresseurs, nous retiendrons les situations qui obligent à traiter l’information sur le moment, les perceptions de menace, les stimulations de l’environnement s’avérant nuisibles, l’altération des fonctions physiologiques (comme les maladies ou les addictions), l’isolement, la pression collective et la frustration.

Concernant les symptômes généraux du stress, ceux-là sont assez nombreux: l’état d’angoisse/d’anxiété, la sensation d’oppression et d’hypoxie apparente, la rigidité musculaire, les pupilles dilatées, l’incapacité de gérer le sommeil (l’insomnie), le manque de concentration, l’irritabilité et la perte des capacités pour la sociabilité.

Enfin, nous mentionnerons que les spécialistes ont énuméré plusieurs caractéristiques de la personnalité permettant de résister au stress, telles que le sentiment d’auto- efficacité, la force, l’optimisme et le sens de cohérence.



top