search
top

Définition de spinning

Spinning est un terme qui ne fait pas partie des dictionnaires courants de langue française car il s’agit d’un mot anglais. Ce concept fait allusion aux exercices d’aérobie faits sur un vélo d’exercice fixe au rythme de la musique.

Exemples : «Hier, je me suis inscrit aux cours de spinning : Je veux être en pleine forme avant l’été », « Le médecin m’a recommandé de faire du spinning deux fois par semaine », « Mon oncle est professeur de spinning dans un gymnase à Nice ».

Le spinning, également connu sous la désignation d’indoor cycling (vélo d’intérieur), a été créé par le cycliste sud-africain Jonathan Goldberg au début des années 1990 dans le but de promouvoir un exercice complet et collectif (en groupe).

Cette pratique a de nombreux avantages pour le corps car elle aide à brûler des calories et le taux du cholestérol, renforce les muscles des jambes, renforce le système cardio-vasculaire et le système respiratoire, réduit la tension artérielle, améliore la distribution du sang et tonifie les fesses.

Le spinning a l’avantage de ne pas avoir besoin d’une grande capacité d’équilibre et de coordination, contrairement à d’autres pratiques d’aérobie. Le spinning, par ailleurs, peut être réalisé en groupe puisque les vélos sont fixes. D’habitude, la pratique générale est dirigée par un entraîneur qui suggère la vitesse et le mouvement.

Il est important de souligner que le risque de blessure dans ce genre d’exercice est très faible, raison pour laquelle il peut être réalisé par les personnes de n’importe quel âge. Toutefois, avant de commencer à le pratiquer (tout comme, d’ailleurs, tout type d’activité physique), il est nécessaire de consulter un médecin pour faire des examens afin de s’assurer que la santé n’est pas en danger.



top