search
top

Définition de sous-emploi

Sous-emploi est l’action et l’effet de sous-employer. Ce verbe concerne le fait d’employer quelqu’un dans un poste inférieur à celui qu’il devrait lui correspondre compte tenu de ses capacités et compétences.

Le sous-emploi peut surgir pour de multiples facteurs, bien qu’il soit considéré comme un phénomène installé dans la société lorsque le marché du travail présente des distorsions et que les conditions d’emploi sont négatives. Les travailleurs n’arrivent pas à avoir accès aux postes qu’ils devraient occuper selon leur formation et expérience et finissent par accepter de travailler dans d’autres postes qui impliquent une rémunération moins attrayante et moins de prestige.

Par exemple : un ingénieur ne trouve pas d’entreprise lui permettant d’exercer sa profession et finit par accepter un poste de vendeur ou de caissier où la seule exigence est d’avoir terminé ses études (scolarité obligatoire). Il s’agit d’un cas de sous-emploi puisque l’ingénieur est habilité pour exercer un autre travail. Le sous-emploi n’a pas que des conséquences pour l’ingénieur, mais aussi pour les personnes sans formation universitaire qui pourraient tout à fait occuper le poste de vendeur, mais qui ne sont pas en mesure de faire concurrence avec quelqu’un qui a un diplôme d’ingénieur.

La notion de sous-emploi est également liée aux personnes qui travaillent de façon non régulière ou qui ne travaillent que quelques heures par semaine. Un vendeur ambulant qui sort juste deux heures par jour pour aller vendre est un sous-employé.

En résumé, le sous-emploi survient lorsque les personnes occupées n’atteignent pas leur niveau de plein-emploi. Le plein-emploi, par ailleurs, est donné par l’existence de travail pour toutes les personnes qui en sont à la recherche et par la productivité de ce travail.



top