search
top

Définition de sommet

Le concept de sommet dérive du vocable latin summus et veut dire «le plus haut ». Sous la perspective de la géométrie, le sommet est le nom que reçoit le point d’intersection où se réunissent deux segments de lignes qui sont à l’origine d’un angle; l’extrémité d’au moins une arête (dans le cas d’un polygone); au moins trois faces et trois arêtes se coupant (dans le cas d’un polyèdre); ou le point d’intersection de toutes les génératrices (dans le cas d’un cône, voire d’une pyramide).

Dans la théorie des graphes, chaque sommet est considéré l’unité fondamentale composant les graphes. Les graphes dits non orientés sont composés de sommets et d’arêtes (c’est-à-dire, des paires de sommets non-reliés), tandis que les graphes dits orientés contiennent des sommets et des arcs (paires de sommets reliés).

Le concept est également employé en cartographie et en topographie pour désigner le point le plus élevé ou le plus haut d’un lieu dont l’altitude est plus importante que celle de tous les autres points qui lui sont adjacents. En ce sens, le terme est synonyme de cime ou de crête et fait allusion, par exemple, à la partie la plus haute d’une montagne ou d’une colline.

Au sens figuré, le sommet est le point culminant de quelque chose. Par exemple: « L’actrice est au sommet de la gloire ». Lorsqu’on dit qu’un livre est un des sommets de la littérature, par exemple, cela veut dire que le livre en question est supérieur en son genre.

Par ailleurs, le sommet représente la tête d’une hiérarchie (nation, État ou organisme) ainsi que l’ensemble de ces détenteurs du pouvoir lorsqu’ils se réunissent en conférence. Par exemple: « Le dernier sommet franco-allemand a eu lieu au mois de Mars. » Il s’agit donc du degré supérieur voire suprême d’une hiérarchie.



top