search
top

Définition de solitude

Du latin solĭtas, la solitude est le manque de compagnie. Cette carence peut être volontaire (lorsque la personne décide d’être seule) ou involontaire (lorsqu’elle est seule pour différentes circonstances de la vie).

La solitude, par conséquent, implique l’absence de contact avec d’autres personnes. Il s’agit d’un sentiment ou d’un état subjectif car il y a différents degrés ou nuances de solitude pouvant être perçu(e)s différemment selon la personne.

En principe, la solitude absolue n’existe pas. Il y a toujours quelqu’un avec qui on garde une certaine proximité, qu’elle soit physique ou émotionnelle. Par ailleurs, la solitude est parfois appréciée par beaucoup de personnes et il y en a même qui la considèrent essentielle pour se reposer ou se concentrer.

Outre les différences personnelles, la solitude pendant de longues périodes est souvent considérée comme quelque chose qui fait du mal et qui provoque un sentiment d’insatisfaction. C’est la raison pour laquelle les gens ont tendance à chercher le contact social, soit par des réunions, des voyages ou des sorties.

Les moines de certaines congrégations choisissent de vivre dans la solitude pour pouvoir se connecter avec leur monde intérieur (spirituel). Il y a même des groupes de moines qui, bien que vivant en communauté, ne parlent même pas les uns avec les autres.

Exemples d’utilisation de la notion de solitude : « Je viens de me divorcer : désormais, je tiens à vivre quelques mois dans la solitude afin de rassembler mes idées », « Je pars à la campagne pour avoir un peu de solitude et me consacrer à l’écriture de mon prochain roman », « La solitude me lasse, personne ne m’appelle et ne s’en fait pour moi ».



top