search
top

Définition de socialisation

On appelle socialisation au processus par le biais duquel les individus apprennent et intériorisent (assimilent) les normes et les valeurs d’une certaine société et culture spécifique. Cet apprentissage leur permet d’obtenir les capacités nécessaires pour réussir au moment d’interagir en société.

Autrement dit, la socialisation est la prise de conscience de la structure sociale qui entoure une personne. Le processus est possible grâce à l’action des agents sociaux, qui sont les institutions et les sujets représentatifs ayant la compétence pour transmettre les éléments culturels appropriés. Les agents sociaux les plus importants sont l’école et la famille, bien qu’ils ne soient pas les seuls.

Les experts mentionnent deux types de socialisation: la primaire, qui est le processus au cours duquel l’enfant acquière les premières capacités intellectuelles et sociales, et la secondaire, qui a lieu lorsque des institutions spécifiques (comme l’école ou l’armée, par exemple) apportent des compétences spécifiques.

D’après l’Autrichien Sigmund Freud, soit le père de la psychanalyse, la socialisation est, du point de vue du conflit, le processus au moyen duquel les individus apprennent à contenir leurs instincts innés antisociaux.

Le psychologue suisse Jean Piaget, en ce qui lui concerne, se base sur l’égocentrisme comme l’un des aspects fondamentaux de la condition humaine, lequel peut être contrôlé par les mécanismes de la socialisation.

Puis, il y a lieu de mentionner que Robert A. LeVine a fait la différence entre trois étapes fondamentales au cours du processus de socialisation: la civilisation (transmission de sa propre culture aux autres), l’acquisition de la maitrise des pulsions et l’apprentissage des rôles.



top