search
top

Définition de serment

Le serment est l’affirmation ou la négation de quelque chose, en mettant souvent Dieu comme témoin. Un serment, par conséquent, est une promesse ou une déclaration sur l’honneur appelant à quelque chose ou à quelqu’un.

Exemples : « Le président a prêté serment aux ministres du Palais de la République », « Le sergent a violé le serment, ce qui mérite une punition assez sévère », « J’ai prêté serment et j’y tiens : je ne quitterai pas ce monde sans découvrir qui a assassiné Martine ».

Le serment peut être un acte interne et personnel, comme la personne qui donne sa parole d’honneur dans le cadre d’une affaire donnée ou dans le but de faire des efforts. Ce serment fait partie d’une sorte de pacte entre l’individu et Dieu ou celui à qui est faite la déclaration.

D’autres serments, cependant, constituent des actes publics solennels. Les fonctionnaires assument une position dans l’État et prêtent serment devant le peuple comme garantie du respect de leurs obligations et responsabilités.

Au niveau judiciaire, l’affidavit (la déclaration sur l’honneur) suppose aussi une garantie de la véracité de ce qui est déclaré ou énoncé. Celui qui déclare sous serment (ou sous la foi du serment) donne sa parole tout en assurant que ce qu’il dit correspond à la vérité.

La violation d’un serment peut entraîner diverses sanctions, selon le contexte. On peut imaginer une sanction morale pour avoir manqué à sa parole ou, directement, souffrir des sanctions civiles ou pénales en conformité avec la législation ou les règlements en vigueur.



top