search
top

Définition de sensation

Le mot sensation tire son origine du terme latin sensatĭo. Le Trésor de la Langue Française informatisé (TLFi) reconnait plusieurs sens et acceptions de ce concept. Ainsi, il y a lieu de dire que la sensation est l’impression produisant une chose au moyen des sens, l’effet surprise occasionné par quelque chose (« Mon nouveau blouson a fait sensation à la fête » ) ou le pressentiment que quelque chose va arriver (« J’ai la sensation que cette affaire est dans la poche ! »).

Concernant sa relation avec les sens, une sensation est la réponse immédiate des organes sensoriels face à une impulsion. Les récepteurs sensoriels sont les yeux, les oreilles, le nez, la bouche et la peau.

L’organisme est en mesure d’interpréter l’information qu’il reçoit par le biais des sens grâce à la perception, une fonction psychique qui concerne le premier processus cognitif.

La sensation est donc donnée par la réponse immédiate des organes des sens face à une impulsion. La perception, par contre, est l’interprétation de ces sensations, en les dotant de signification et en les organisant.

Par exemple: lorsque l’on écoute un musicien jouer à la guitare, les caractéristiques des tons et le volume sont des sensations. Si en écoutant les notes, on reconnait qu’elles font partie d’une chanson particulière, il y a lieu à un processus perceptif.

Enfin, il y a lieu de souligner que la sensation thermique est la sensation apparente qu’ont les personnes suivant certains paramètres qui déterminent le milieu où elles se trouvent. La sensation thermique dépend aussi de paramètres personnels, tels que l’index métabolique (la chaleur produite par le corps) entre autres.



top