search
top

Définition de sémiologie


Définition de sémiologie

La sémiologie est la science chargée de l’étude des signes dans la vie sociale. Le terme a tendance à être employé en tant que synonyme de sémiotique bien que certains spécialistes fassent une distinction entre les deux mots.

On peut dire que la sémiologie traite de toutes les études associées à l’analyse des signes, aussi bien les linguistiques (liées à la sémantique et à l’écriture) que les sémiotiques (signes humains et de la nature).

Le Suisse Ferdinand de Saussure (1857-1913) fut l’un des principaux théoriciens du signe linguistique, l’ayant défini comme étant l’association la plus importante dans la communication humaine. Pour Saussure, le signe est formé para un signifiant (l’image acoustique d’un mot) et un signifié (la représentation mentale, l’idée que l’on a par rapport à un mot quelconque).

L’American Charles Peirce (1839-1914), pour sa part, a défini le signe comme une entité à trois faces, à savoir, le signifiant (le support matériel), le signifié (l’image mentale) et le référent (l’objet réel ou imaginaire auquel le signe fait allusion).

D’après la sémiologie, le signe linguistique a quatre caractéristiques fondamentales : l’arbitraire, le caractère linéaire, l’immutabilité et la mutabilité.

Parmi les branches de la sémiologie, nous retiendrons la sémiologie médicale (en médicine, l’étude des signes au moyen desquels se manifeste une maladie), la zoosémiotique (l’ensemble des échanges de signaux entre les animaux, la communication animale), la sémiotique culturelle (l’étude des systèmes de signification crées par une culture) et la sémiotique visuelle (l’études des niveaux de lecture des œuvres d’art depuis de nombreuses techniques ou disciplines).



top