search
top

Définition de sel

Le sel est une substance cristalline et ordinairement blanche, soluble en eau et qui crépite au feu. Il s’agit du chlorure de sodium, qui se trouve dans l’eau de la mer ou dans certaines masses solides. Le sel est utilisé comme condiment ou épicerie (pour assaisonner les plats) et pour la conservation de la viande.

Exemples : « Tu peux me passer le sel, s’il te plait ? », « Cette soupe est délicieuse, mais il lui manque juste un peu de se », « Le médecin m’a dit que je ne pouvais pas abuser du sel car son ingestion excessive peut entraîner des problèmes de pression », « Elle se plaint du goût du sel qu’elle a dans la bouche car elle s’être baignée dans la mer ».

Les sels minéraux sont des molécules inorganiques qui, chez les êtres vivants, peuvent se trouver précipitées ou dissoutes. Une fois dans l’eau, ces sels sont ionisés. Certains ions spécifiques font que les sels jouent divers rôles structurels dans le corps, comme la régulation du pH ou l’impulsion des réactions biochimiques.

Dans le cas des êtres vivants, les sels peuvent apparaitre précipités, autrement dit, ils constituent des structures solides. C’est le cas des silicates (comme l’appui de certains végétaux), le phosphate de calcium (qui compose le squelette des vertébrés) et le carbonate de calcium (utilisé dans les carapaces des arthropodes).

Les sels dissouts, par ailleurs, se trouvent dans l’eau et permettent de contrôler la contraction musculaire et d’intervenir sur l’équilibre osmotique, par exemple.

Il est possible que les sels soient associés à des molécules organiques, comme c’est le cas des phospholipides, des phosphoglycérides et des phosphoprotéines.



top