search
top

Définition de ségrégation

Le mot ségrégation, du latin segregatĭo, désigne l’action et l’effet de ségréguer (séparer, marginaliser ou écarter quelque chose ou quelqu’un d’autres choses ou personnes). La ségrégation des êtres humains est souvent motivée par des raisons sociales, culturelles ou politiques.

On entend par ségrégationnisme la politique qui cherche à séparer, à écarter et à exclure certains groupes sociaux. Il est habituel que la ségrégation soit exercée contre les minorités (qu’elles soient religieuses, sexuelles, etc.), mais elle peut également s’agir d’un régime imposé par une minorité dominante contre la majorité. Ce fut le cas de l’apartheid en Afrique du Sud, où la minorité blanche a établi les conditions de ségrégation contre la majorité noire.

La ségrégation peut se refléter dans l’accès aux ressources (le travail, le système de santé, l’éducation, le logement), renforçant ainsi les différences entre les groupes ségrégés.

Pour prendre un exemple de ségrégation, il y a lieu de mentionner les quartiers (chics) privés. Ce type de ségrégation ne se caractérise pas par la discrimination ou la violence, bien que ce soit un élément qui divise et sépare les différents groupes sociaux. Les gens qui achètent des propriétés dans ces quartiers ont le droit d’y vivre, de circuler dans lesdites rues et de profiter de leurs services. En revanche, ceux qui ne résident pas dans ces quartiers sont interdits d’y rentrer.

Un autre exemple de ségrégation a lieu dans les ghettos. Ces zones ont tendance à surgir spontanément à partir de la rencontre de personnes de la même race ou religion. Aux USA, il y a des quartiers d’habitants noirs, de quartiers latins, entre autres. Il n’y a pas de ségrégation prévue par la loi, mais, en effet, la ségrégation existe.



top