search
top

Définition de sécurité publique

La sécurité publique implique que les citoyens d’une même région puissent cohabiter en harmonie, où chacun respecte les droits individuels d’autrui. L’État est le garant de la sécurité publique et le grand responsable lorsqu’il est question d’éviter les altérations de l’ordre sociale.

En ce sens, la sécurité publique est un service qui doit être universel (toutes les personnes y ont droit) pour protéger l’intégrité physique des citoyens et de leurs biens. Pour ce faire, il existe les forces de sécurité publique (comme la police et les armées), qui travaillent en collaboration avec le Pouvoir Judiciaire.

Les forces de sécurité publique se veulent de prévenir tout genre de délits et de les réprimer une fois en cours. Il leur appartient également de poursuivre les délinquants et de livrer à la Justice, qui se chargera d’établir les punitions correspondantes conformément à la loi.

En général, les grandes villes ont d’importants problèmes de sécurité publique car elles présentent de grands taux de délits. En revanche, les petits villages ont tendance à offrir de meilleures conditions de sécurité publique.

Cela se doit, d’une certaine manière, à la massivité, étant donné que les millions d’habitants d’une grande cité deviennent anonymes (presque personne ne se connait). Dans les villages et à la campagne, il est moins probable que quelqu’un puisse commettre un délit sans que personne ne s’en rende compte.

La sécurité publique dépend aussi de l’efficacité de la police, du fonctionnement du Pouvoir Judiciaire, des politiques étatiques et des conditions sociales. Le débat par rapport à l’incidence de la pauvreté dans l’insécurité publique est polémique, bien que la plupart des spécialistes établisse un rapport entre le taux de pauvreté et la quantité de délits.



top