search
top

Définition de sécheresse

Le terme sécheresse désigne le temps sec de longue durée. Durant la sécheresse, l’eau disponible se trouve au-dessous des paramètres habituels d’une région géographique donnée ; autrement dit, il n’y a pas suffisamment d’eau pour satisfaire les besoins des êtres humains, des animaux et des plantes.

La cause la plus habituelle de la sécheresse est le manque de précipitations. Lorsqu’il ne pleut pas pendant de longues périodes de temps, la sécheresse météorologique surgit et, si celle-ci demeure, elle peut dériver en une sécheresse hydrologique.

Il y a, en temps de sécheresses, une inégalité entre la disponibilité naturelle d’eau et la demande. La sécheresse touche gravement l’agriculture (il n’y a pas suffisamment d’eau pour le développement des cultures) et l’élevage (les animaux se déshydratent), ce qui cause des pertes millionnaires dans ces secteurs économiques.

Une fois les ressources d’eau séchées, l’eau potable diminue à son tour, elle aussi. Il est donc important de réduire et de contrôler la consommation au cours de l’année, mais surtout lors des saisons de plus grosses chaleurs.

L’aridité peut donner lieu à la désertification du terrain, suite à quoi les zones arides, semi-arides ou sous-humides à sèches finissent par acquérir les caractéristiques des déserts vis-à-vis de la dégradation du terrain. Cette dégradation peut avoir de nombreuses causes, parmi lesquelles, le manque d’eau.

Il est important que les autorités prennent des mesures pour éviter la sécheresse, tout en évitant les conduites qui contribuent au changement climatique et en gérant de façon adéquate l’usage de l’eau (par exemple, en contrôlant les canaux d’irrigation).



top