search
top

définition de robustesse

La robustesse est la qualité de robuste. Cet adjectif, qui vient du latin robustus, se réfère à ce qui est vigoureux, fort ou solide. Exemples : « C’est une voiture d’une grande robustesse capable de parcourir des milliers de kilomètres sans problème », « La robustesse de l’équipe a souffert avec le départ de Vokachik », « Pour qu’une entreprise ait de la robustesse, la chose la plus importante est d’avoir une bonne réserve financière ».

La robustesse peut se référer à des caractéristiques physiques ou symboliques. Un bâtiment qui reste debout pendant des siècles prouve sa robustesse pour avoir résisté à l’épreuve du temps. Cela peut être possible par la qualité des matériaux et l’expertise des constructeurs. Cependant, si la construction commence à avoir des défaillances structurelles cinq ans après avoir été bâtie, personne ne pourra mettre en évidence sa robustesse car il s’agit d’une construction débile et fragile.

Un système informatique, par ailleurs, peut se vanter de sa robustesse s’il est en mesure d’exécuter plusieurs processus en simultané sans générer d’erreurs ou de blocages. Un exemple de système robuste est celui qui est destiné à la création de graphiques 3D permettant de travailler avec de très grandes images sans problèmes. Si le programme se bloque lors du chargement de la première image, c’est qu’il s’agit d’une application peu robuste.

Comme on peut le constater d’après ces exemples, la robustesse ne se réfère pas toujours à la matière (ou au matériel). Une construction robuste requiert des composants physiques qui lui permettent d’avoir cette qualité, mais un programme informatique (ou un logiciel) avec le même qualificatif prend cette désignation en raison du type de programmation ou de sa gestion de l’information numérique.



top