search
top

Définition de réforme agraire

Le verbe réformer indique l’action de modifier, d’amender ou de refaire quelque chose. L’action et l’effet de réformer, quant à lui, reçoit le nom de réforme.

Du latin agrarius, agraire se dit de ce qui est lié au champ. Le terme est également utilisé pour désigner la politique qui défend les intérêts de l’agriculture.

Il est connu comme la réforme agraire, par conséquent, l’ensemble des mesures économiques, sociales, politiques et législatives visant à modifier la structure de la propriété et de la production de la terre. Ces réformes visent à empêcher que la propriété de la terre soit divisée en quelques mains et que les propriétaires (latifundiaires) spéculent sur la valeur des champs et n’encouragent pas une utilisation productive.

L’objectif de la réforme agraire est donc de remplacer la classe sociale des propriétaires fonciers par une classe de petits et moyens agriculteurs, possédant chacun leur propre lopin de terre pour travailler. Pour ce faire, il faut modifier la tendance de la terre afin de passer de quelques propriétaires à de nombreux petits producteurs.

Cela peut être fait par une expropriation (la terre est retirée des propriétaires sans aucune compensation) ou par des mécanismes compensatoires (les propriétaires fonciers cèdent leurs terres mais ils reçoivent quelque chose en retour).



top