search
top

Définition de réciprocité

Réciprocité, du latin reciprocĭtas, est la correspondance mutuelle d’une personne ou d’une chose avec une autre. Ce qui est réciproque, c’est ce que l’on fait comme dévolution, compensation ou restitution. Exemples : « En réciprocité à votre collaboration, nous allons vous remettre un cadeau surprise », « Le Gouvernement envisage d’appliquer le principe de réciprocité et d’exiger des visas aux pays qui font la même chose avec les citoyens belges », « Si tu serais un homme juste, tu ferais étalage de la réciprocité avec ce jeune garçon ».

La réciprocité peut s’associer à l’expression « Aujourd’hui pour moi, demain pour toi » étant donné qu’elle implique de faire pour l’autre ce qu’il/elle a fait pour nous. C’est la raison pour laquelle on a tendance à la lier à la solidarité ou à l’hospitalité.

Le concept est également utilisé pour faire mention à ce qui va et qui vient ou qui englobe un aller et un retour. En ce sens, il y a lieu de mentionner la réciprocité de voix (dans le cas d’un débat).

Au niveau politique ou gouvernemental, la réciprocité est associée au traitement que les autorités octroient à un pays étranger suivant les conditions qu’il offre. Il y a la réciprocité dans les relations diplomatiques (pour réguler les conditions d’admission des visiteurs, des documents nécessaires, etc.) et dans les relations commerciales (taris des notaires ou concessions suivant ce qui est concédé par la nation étrangère).

Pour l’anthropologie, la réciprocité est une manière informelle d’échanger des biens et le travail dans les communautés qui font abstraction du marché. Les experts font la différence entre la réciprocité généralisée (la rétribution n’est pas indispensable ou peut ne pas avoir lieu à terme), la réciprocité équilibrée (échanges directes basées sur la rétribution immédiate) et la réciprocité négative (le but est d’obtenir un bénéfice aux dépens de l’autre partie par l’escroquerie ou la tromperie).



top