search
top

Définition de raison

Le terme raison provient du latin ratĭo. Le dictionnaire Larousse en ligne prévoit de nombreuses acceptions pour ce mot, parmi elles la faculté de réfléchir, l’argument qui est allégué pour soutenir une chose donnée, le motif ou la cause, et le quotient de deux numéros.

Pour la philosophie, la raison est la faculté en vertu de laquelle l’être humain est capable d’identifier des concepts et de les mettre en cause. Ceci dit, il arrive à déterminer la cohérence ou la contradiction entre eux et peut induire ou déduire d’autres différents de ceux qu’il connait déjà.

La raison fait appel à plusieurs principes tautologiques (qui s’expliquent par eux-mêmes), tels que le principe d’identité (lequel met en évidence qu’un concept est ce même concept), le principe de non contradiction (un même concept ne peut pas être et ne pas être en même temps) et le principe du tiers exclu (entre le fait d’être ou de ne pas être d’un concept, où le « milieu » n’existe pas).

Par ailleurs, il y a lieu de mentionner deux grands types de raisonnement: le déductif (qui considère que la conclusion est implicite dans les prémisses) et l’inductif (il obtient des conclusions générales à partir d’une chose particulière).

La raison d’une suite géométrique est un coefficient constant dans une comparaison de deux quantités par son quotient. Elle part du principe de la capacité de déterminer combien de fois l’une contient l’autre.

Enfin, il faut souligner qu’il existe de nombreuses citations qui font allusion à la raison, à savoir, entre autres: « Élever la voix ne donne pas raison » (proverbe chinois); « On aime sans raison, et sans raison on haït »; « Le cœur a ses raison que la raison ne connait point ».



top