search
top

Définition de radio

Le terme radio admet plusieurs acceptions. D’origine latine (radĭus), au féminin, le mot peut être l’abréviation de radiodiffusion, de radiographie ou de radiotéléphone. À ce titre, il y a lieu de mentionner le radio-taxi, qui est un taxi relié à sa compagnie par un équipement de radiotéléphonie. Au masculin, c’est l’abréviation de radiotélégramme, de radioélectricien ou encore de radiotélégraphiste.

On donne également le nom de radio au poste récepteur de radiodiffusion sonore. Cet appareil sert à capter pour ensuite transformer en sons les ondes émises par un émetteur: « Allume la radio, j’aimerais écouter les infos », « J’ai offert une radio portable à mon père pour qu’il puisse l’emporter avec lui au travail ».

En anatomie, ce mot est assez courant, notamment en ce qui concerne la radio-carpienne (l’articulation très mobile du poignet qui unit l’avant-bras à la main) et l’artère radio-palmaire (branche de l’artère radiale qui naît à la partie inférieure de la gouttière du pouls). Par contre, en tant qu’adjectif, on dit radio-carpien lorsqu’il s’agit de ce qui a rapport au radius et au carpe.

Toujours concernant les mots-composés, on entend par radio-immunologie une technique de recherche et de dosage de substances chimiques, à l’aide d’un antigène (ou d’un anticorps) sur lequel on a fixé un marqueur radioactif. Par ailleurs, un radio-interféromètre est un instrument composé de plusieurs radiotélescopes que les astronomes braquent vers le même astre en simultané.

Enfin, dans le langage familier, plus précisément en Afrique, radio-trottoir se dit d’une rumeur publique ou des nouvelles officieuses.



top