search
top

Définition de psychopathologie

La psychopathologie est l’étude des causes et de la nature des maladies mentales. Elle peut se développer suivant de différentes approches/perspectives ou modèles, comme le biomédicale, le psychodynamique, le sociobiologique et le comportementale, entre autres.

D’après le modèle psychodynamique, par exemple, les processus psychologiques sont la cause majeure des problèmes mentaux et psychosomatiques.

L’approche biomédicale s’intéresse aux troubles mentaux comme tout genre de maladie, dès lors qu’elle considère que les altérations psychopathologiques se doivent à des anormalités biologiques subjacentes (génétiques, biochimiques ou neurologiques). Autrement dit, le traitement doit se centrer sur la correction de ces anormalités organiques.

En ce sens, un comportement anormal est une maladie occasionnée par le fonctionnement pathologique d’une partie quelconque de l’organisme. Il est associé à des altérations du cerveau, lesquelles peuvent être anatomiques (la taille ou la forme de certaines régions cérébrales hors des étalons dits normaux) ou biochimiques (lorsque les éléments biochimiques qui contribuent au bon fonctionnement neuronal subissent un changement au niveau de leur fonction).

La psychopathologie considère que les troubles mentaux organiques sont ceux qui ont des causes physiques évidentes, tels que l’Alzheimer, tandis que les troubles mentaux fonctionnels sont des modèles de conduite anormaux sans clairs indices d’altérations organiques cérébrales.

Enfin, il y a lieu de mentionner que le modèle comportementale de la psychopathologie n’établit pas de différences entre les conduites pathologiques et les conduites normales, étant donné que les deux cas sont le résultat de l’apprentissage depuis le milieu. C’est pour cette raison que l’on attache une grande importance aux influences environnementales voire plus qu’aux biologiques ou aux génétiques. Le traitement dans ce modèle vise la modification de la conduite aussi bien manifeste qu’inférée.



top