search
top

Définition de psychologie du travail


Définition de psychologie du travail

La psychologie du travail est la branche de la psychologie qui a pour rôle d’étudier le comportement de l’être humain dans le cadre du travail et des entreprises. Elle est également connue sous le nom de psychologie des organisations dans la mesure où elle s’intéresse aussi à analyser le comportement au sein des associations civiles ou gouvernementales.

La psychologie du travail possède sa propre méthodologie ainsi que ses propres objectifs, même si parfois elle peut être confondue avec la psychologie sociale du fait d’être similaire. Son objet d’étude est la conduite de l’être humain dans le contexte du travail sous une perspective individuelle, groupale (collective) et sociale. Le principal but de ce courant est d’améliorer la qualité de vie du travail des travailleurs.

Les entreprises et les organisations forment des systèmes composés par des groupes de personnes, intégrés par des individus qui interagissent et qui sont interdépendants. Ces systèmes communiquent en permanence avec le contexte et s’adaptent à leurs besoins. Il appartient à la psychologie du travail de veiller au bon fonctionnement des organisations au moyen des ressources humaines. Ceci dit, elle analyse les relations interpersonnelles au sein de l’organisation afin d’optimiser sa performance et de permettre une plus grande effectivité globale.

Les psychologues du travail ont pleine conscience que deux types de systèmes coexistent dans les organisations, à savoir: le système formel, qui cherche à accomplir l’objectif de l’organisation tout en faisant appel, de façon rationnelle, aux moyens disponibles et en contrôlant le comportement des individus et des groupes afin de pouvoir les prévoir/anticiper; et le système informel, qui survient face aux pressions du système formel, auxquelles l’individu répond moyennant des comportements, des relations et des stratégies non prévues par l’organisation.



top