search
top

Définition de psychologie du sport

La psychologie du sport est la branche de la psychologie qui étudie les processus psychiques et la conduite de l’homme pendant l’activité sportive. Cette science appliquée cherche à connaître et à optimiser les conditions internes du sportif pour parvenir à l’expression du potentiel physique, technique et tactique acquis dans le processus de préparation.

Les premieres approches entre la psychologie et le sport consistaient en des consultations des entraineurs aux psychologues, où étaient présentées des descriptions de conduites lors des compétitions en quête de conseils pour parvenir à l’autocontrôle des sportifs. Cependant, avec le temps, la psychologie du sport a fait des progrès et, à l’heure actuelle, on se considère que l’interaction entre le psychologue et le sportif est devenue plutôt basique voire indispensable.

Ainsi, le psychologue du sport aide l’athlète à contrôler le stress, qui est à l’origine d’une désorganisation émotionnelle et comportementale pouvant affecter sa performance. Par ailleurs, il essaye de passer de l’expectative de réussite (lorsque le sportif sent que son expertise est directement associée à la victoire sportive) à l’expectative d’efficacité (pour que les actions et les mouvements techniques occupent sa concentration et ses sentiments).

Il y a deux grandes approches de la psychologie du sport: la développementale et la thérapeutique. Par ailleurs, suivant son application, cette psychologie peut être divisée en psychologie du sportif, psychologie et counseling du coach et counseling des dirigeants.

Il y a lieu de mentionner qu’un bon diagnostic pour la psychologie du sport a à voir avec l’utilité qu’il représente aussi bien pour l’athlète que pour l’équipe ainsi que pour l’institution à laquelle il appartient.



top