search
top

Définition de psychologie de l’éducation

La psychologie de l’éducation est une branche de la psychologie dont l’objet d’étude concerne les formes sous lesquelles a lieu l’apprentissage humain dans les centres éducatifs. Ainsi, la psychologie de l’éducation s’intéresse à la façon comment les étudiants (élèves) apprennent et à tout le déroulement.

Il y a lieu de mentionner que la psychologie de l’éducation apporte des solutions au développement des plans d’études, à la gestion de l’éducation, aux modèles éducatifs et aux sciences cognitives en général.

Dans le but de comprendre les caractéristiques principales de l’apprentissage pendant l’enfance, l’adolescence, l’âge adulte et la vieillesse, les psychologues de l’éducation élaborent et mettent en œuvre plusieurs théories sur le développement humain, qui sont considérées des étapes de la maturité.

En ce sens, Jean Piaget a eu une grande influence sur la psychologie de l’éducation, avec sa théorie qui défend que les enfants passent par quatre étapes différentes de capacité cognitive au cours de leur croissance jusqu’à atteindre la pensée logique abstraite dès l’âge de onze ans.

Le développement moral de Lawrence Kohlberg et le modèle de développement de l’enfant de Rudolf Steiner sont d’autres apports essentiels dans le développement de cette psychologie.

Les psychologues de l’éducation tiennent compte des différentes caractéristiques et des capacités de chaque personne. Ces différences sont favorisées avec le développement et l’apprentissage en permanence, ce qui se reflète sur l’intelligence, la créativité, la motivation et la capacité de communication, par exemple.

Il existe, par ailleurs, de nombreuses incapacités possibles chez les enfants qui sont à l’école, telles que le trouble du déficit de l’attention et la dyslexie, parmi beaucoup d’autres.



top