search
top

Définition de prosaïque

Du latin tardif prosaĭcus, prosaïque se dit de ce qui appartient ou qui est lié à la prose. Ceci dit, ce qui est prosaïque est écrit en prose.

En dehors du cadre strictement littéraire, prosaïque est un adjectif se référant à l’absence d’élévation ou d’idéalité et à ce qui est terne ou vulgaire. Exemples : « Son art prosaïque a fasciné les critiques », « La vérité, c’est que mes goûts sont prosaïques, je ne veux rien pompeux », « Marc est un garçon aux pensées prosaïques et aux idées simples », « Si tu veux être un poète, oublie ce côté prosaïque et cherche l’inspiration à l’intérieur de toi. »

Le terme prosaïque peut donc être associé à la fonctionnalité, au pragmatisme ou à l’utilité, dans la mesure où il lui manque une prétention élevée, abstraite ou symbolique. Le terme est également associé à la vulgarité et à la trivialité. L’élévation et la lyrique, cependant, sont des antonymes de prosaïque.

Si quelqu’un veut définir l’amour et se met à parler des réactions chimiques et de la biologie, il est en train d’élaborer une définition prosaïque. Par contre, si cette personne choisit de se référer à la rencontre des âmes, c’est qu’elle a choisi de faire une approche plus poétique.

De même, percevoir la mort comme la cessation du processus homéostatique est un raisonnement scientifique, rationnel et prosaïque, ce qui assez différent de l’idée que la mort est l’entrée dans l’éternité ou la rencontre avec Dieu.

Le prosaïque est généralement déterminé par des questions sociales ou culturelles. Une rose à l’intérieur d’un livre jaune est une image poétique. Par contre, s’il y aurait une peau de banane au lieu d’une rose, on obtiendrait une image prosaïque.



top