search
top

Définition de promiscuité

Par promiscuité on entend toute convivialité ou cohabitation pénible avec plusieurs personnes dans un espace restreint, où la proximité empêche l’intimité, ou le mélange et la confusion. Le concept, cependant, est associé à un comportement sexuel caractérisé par le fait d’avoir des rapports sexuels avec plusieurs partenaires.

Il s’agit donc d’une notion opposée à la monogamie (entretenir des rapports avec une seule et même personne). La promiscuité peut avoir lieu aussi bien entre les humains qu’entre les animaux.

Pour l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la promiscuité a lieu lorsqu’un individu a plus de deux partenaires sexuels en moins de six mois. Toutefois, cette acception n’est pas exacte dans la mesure où l’idée de promiscuité peut varier au fil du temps et en fonction des cultures.

Dans les grandes villes occidentales, par exemple, les jeunes ont tendance à entretenir des rapports occasionnels lorsqu’ils sortent le soir pour aller danser ou juste pour s’amuser. Cependant, ce genre de conduite n’est, en principe, pas condamné socialement et n’est pas non plus accusée de promiscuité.

Socialement, la promiscuité est considérée le contraire de la monogamie tandis que pour la religion, c’est l’opposé de la chasteté (la vertu qui consiste en l’abstention des plaisirs charnels).

Avec la libération sexuelle, la promiscuité est désormais mieux tolérée et a perdu son côté scandaleux. La vie quotidienne de certaines personnes inclue la promiscuité comme étant une chose habituelle.

Outre le côté moraliste qui condamne ce genre de comportement, la promiscuité requière la pratique de relations sexuelles sans risque afin d’éviter de contracter des maladies ou des infections transmissibles sexuellement et des grossesses non désirées.



top