search
top

Définition de poterie

La poterie est le nom de l’art qui consiste en l’élaboration de vases, de pots et de récipients en terre cuite. Outre l’art, les boutiques qui commercialisent ce genre de pots ainsi que l’atelier dans lequel le potier travaille ces pièces prennent le même nom.

En général, le concept de poterie est employé pour faire référence aux pièces réalisées sans émail ou avec du vernis appliqué en une seule coction. Pour ce faire, le potier est un artisan différent du céramiste dans la mesure où celui-ci fait appel à la technique de l’émaillerie dans ses pièces et les met au four plus d’une fois.

Les historiens affirment que la poterie est née il y a environ 12.000 ans au Japon, avec le développement de la céramique Jomon. La poterie la plus ancienne de l’Amérique Latine dont on ait connaissance est composée des objets de Kotosh-Hauyrajirca, qui ont été retrouvées au Pérou, et elle semble dater de l’an 1.850 avant Jésus-Christ.

Le processus d’élaboration des pièces céramiques commence par le pétrissage de l’argile pour que les différentes particules et l’humidité soient distribuées de manière homogène et pour éviter la formation de bulles d’air.

L’étape suivante consiste en le moulage manuel ou à l’aide de certains instruments. C’est à ce moment-là que l’on ajoute de l’eau afin que l’argile préserve sa plasticité, tout en évitant qu’elle se brise.

Ensuite, la pièce est laissée à l’air libre pour sécher. Cet état au moment de son séchage s’appelle consistance cuir. Lorsque la pièce est totalement sèche, elle acquière une plus grande dureté et une couleur plus claire. Le potier peut alors poncer la pièce.

Enfin, la pièce de poterie est enfournée. C’est dans le four qu’elle devient plus résistante et qu’elle perd son humidité chimique.



top