search
top

Définition de possession

Du latin possessĭo, la possession est l’acte de posséder certaines choses, qu’elles soient matérielles ou incorporelles. Parfois, ce terme est employé comme synonyme de « propriété ». Le verbe « posséder », quant à lui, peut vouloir dire avoir, détenir ou savoir quelque chose.

Dans le domaine juridique, la possession est une situation de fait, et non un droit (la propriété l’est par contre). La propriété, par conséquent, est une conséquence de la possession par une ordonnance.

La possession nécessite de la chose elle-même (le corpus) et de l’intention de la personne de se comporter comme son possesseur (l’animus rem sibi habendi). En bref, il s’agit d’un fait ayant des effets juridiques qui est protégé par la loi afin que le possesseur ne soit pas tenu de prouver son titre de possession chaque fois qu’un individu cherche à perturber ou à mettre en cause cette possession.

Pour la religion, la possession est l’appropriation de l’esprit d’une personne par un autre esprit qui agit comme agent interne et uni à elle. Il est habituel d’associer la possession à la présence du diable, qui prend le corps de l’individu et perturbe son comportement.

Les convulsions, le développement de maladies sans cause, l’accès à des connaissances jusque-là cachées (une langue étrangère, par exemple), les changements dans la voix, la force surnaturelle et l’aversion pour le sacré sont quelques-uns des symptômes attribués aux personnes dites possédées. La possession peut être inversée grâce à un rituel connu comme exorcisme.



top