search
top

Définition de point d’équilibre

L’équilibre, du latin aequilibrĭum, est l’état où deux forces qui se retrouvent/croisent se compensent et se détruisent mutuellement. L’équilibre est l’harmonie entre des choses diverses et l’équanimité.

Le point d’équilibre (dit aussi seuil de rentabilité) est un concept des finances qui désigne le niveau de ventes où les coûts fixes et variables sont couverts. Ceci dit, l’entreprise, à son point d’équilibre, a un bénéfice qui est égal à zéro (elle ne perd pas d’argent, mais elle n’en perd pas non plus).

Or, à son point d’équilibre, l’entreprise arrive à couvrir ses frais et dépenses. Si elle augmente ses ventes, elle parviendra à se situer au-dessus du point d’équilibre et obtiendra un bénéfice positif (ou rentabilité positive). Par contre, si ses ventes chutent à partir du point d’équilibre, elle risque de générer des pertes.

L’estimation du point d’équilibre permet à l’entreprise, avant même de démarrer ses opérations, de savoir de quel niveau de ventes elle aura besoin pour récupérer l’argent investi. Au cas où elle n’arrive pas à couvrir les frais, elle devra faire des modifications jusqu’à ce qu’elle trouve un nouveau point d’équilibre.

Pour trouver son point d’équilibre, l’entreprise doit connaitre quels sont ses frais. Ce calcul doit considérer tous les décaissements (c’est-à-dire, tout l’argent qui sort des caisses de l’entreprise). Par ailleurs, elle doit déterminer si les coûts sont variables (ceux qui varient en fonction du niveau d’activité) ou fixes. La démarche suivante consiste à trouver le coût variable unitaire, qui est le résultat de la division entre le nombre d’unités fabriquées et les unités vendues. Ensuite, elle pourra appliquer la formule du point d’équilibre, vérifier les résultats et les analyser.



top