search
top

Définition de plagiat

Du latin plagium, le terme plagiat se réfère à l’action et à l’effet de plagier. Ce verbe, d’autre part, se réfère à l’action de copier les œuvres des autres, le plus souvent sans autorisation ou secrètement.

Le plagiat est donc une violation des droits d’auteur. Le créateur d’une œuvre, ou celui qui possède les droits correspondants, souffre des dommages par ces copies illégales et est en mesure de se faire dédommager.

Le plagiaire peut agir de deux façons : en faisant des copies illégales d’une œuvre protégée par les droits d’auteur ou en présentant une copie comme s’il s’agirait d’une œuvre originale. Les deux actions peuvent mener à un procès-verbal et à l’imposition de différents types d’amendes et de pénalités.

Les films ayant des trames similaires, les livres qui racontent des histoires semblables et les logos qui se ressemblent trop sont quelques-unes des formes de plagiat. Par exemple : « L’auteur argentin Jorge Bucay a été accusé de plagiat pour avoir copié des textes sans citer la source », « Non, si ce film est un plagiat ou si le réalisateur n’a tout simplement aucune imagination ou pas de ressources », « Les plus petits constructeurs automobiles asiatiques font souvent le plagiat des logos de leurs rivaux dans le but de confondre les acheteurs ».

Le plagiat de textes s’est répandu en masse avec le boom de l’Internet. Il est fréquent que de nombreux sites copient et collent des informations sans autorisation tout en trompant leurs lecteurs en présentant des données comme les leurs. Il y a, cependant, plusieurs outils informatiques qui permettent de détecter le plagiat.



top