search
top

Définition de phénomène

La notion de phénomène tire son origine du terme latin phaenomĕnon qui, à son tour, dérive d’un concept grec. Le mot fait allusion à toute manifestation qui est présente dans la conscience d’un sujet et qui apparait comme objet de sa perception.

Phénomène est également une chose extraordinaire et surprenante, un animal monstrueux et une personne tout à fait remarquable dans son genre (par exemple, « Diego Maradona est un phénomène »). De ce fait, le concept est aussi un adjectif du langage familier.

Pour la philosophie d’Immanuel Kant, par ailleurs, phénomène est ce qui fait l’objet de l’expérience sensible. Le non-phénomènique ou non-perceptible est ce que Kant considère noumène.

Parmi les phénomènes au sens physique, nous mentionnerons les phénomènes physiques (n’importe quel évènement naturel observable et qui puisse être mesuré à l’aide d’un appareil ou d’un instrument, où les substances qui interviennent en général ne changent pas; dans le cas où elles changent, ce changement a lieu au niveau subatomique dans le noyau des atomes intervenants) et les phénomènes chimiques (les évènements observables pouvant être mesurés, dans lesquels les substances intervenants changent lorsqu’elles s’assemblent), entre autres.

Il y a lieu de souligner que les phénomènes paranormaux sont ceux qui contredisent les lois naturelles et qui ne peuvent pas s’expliquer en matière de science actuelle. Cette classe de phénomènes ne peut être expliquée que par une ample révision des principes de base de la science, étant donné qu’ils ne sont pas compatibles avec la norme des perceptions, des croyances et des expectatives concernant la réalité.



top